Boudah Talenka

Pourquoi je suis athée

Tout d'abord quelques définitions :

  • athée : personne convaincu qu'il n'existe aucun dieu
  • croire : tenir pour vrai = supposer.
  • dieu : être suprême
  • être : nom. 1. fait d'exister 2. organisme vivant 3. âme

Et maintenant quelques simples déductions :

  • aucune expérience n'a pu mettre en évidence une interaction quelconque avec une “âme” distincte du cerveau.
  • si dieu est un organisme vivant, il se compose de matière et/ou de diverses formes d'énergie, a priori mesurables.
  • aucune expérience n'a pu mettre en évidence une interaction quelconque avec ce genre d'organisme.
  • de ce que l'on peut savoir, c'est à dire déduire de l'expérience, dieu pas un être, et a fortiori pas un être suprême.
  • donc dieu n'existe pas
  • donc je suis athée

Toute sorte d'hypothèse ont été formulées pour répondre aux désordres psychologiques liés au début, à la fin et au sens de la vie. Les théories de dieu(x) sont parmi les plus étranges, puisqu'elles postulent que l'univers doit avoir un début et une fin(alité) tout comme l'humain. De ce qu'on sait, l'univers n'a pas de début (le big bang n'est le début de rien, juste un point chaud de l'univers, comme le cœur des trous noirs). Dire qu'il est nécessaire que l'univers ait un début, mais accepter que dieu n'en ai pas, revient à déplacer le problème. Par ailleurs, toutes ces théories de dieu s'accordent à penser que l'homme occupe une place non-négligeable dans l'univers. Or non seulement la quantité d'humain est plus que négligeable dans l'univers, mais mieux encore les lois de l'univers ne correspondent pas du tout à notre intuition.

D'aucun me diront qu'ils ont fait l'expérience de(s) dieu(x), c'est à dire que le(s) créateur(s) de l'Univers tout Entier a choisi d'interagir avec leur cerveau... Si tel est le cas, alors ils savent que le(s) dieu(x) existe(nt), ils n'ont pas besoin de le supposer (croire ou avoir la foi).