Boudah Talenka

Le reflet de la perle

Prise au piège d'une pierre sale,
Sous l'onde la perle demeure.

Perle, toi qui t'es autrefois voulue mienne,
À mon tour ton reflet a volé mes regards.

Mais là tu te dérobes à mon étreinte,
Qu'attends-tu ?

Bientôt peut-être nous rejoindrons-nous
Comme un meilleur destin pour le monde...

Ô ma douce hâte tes pas,
Car le temps jamais ne retient ni ne presse son cours mesuré.