Boudah Talenka

Le corbeau et le renard, une fable de la Sacem

Tout le monde connait cette histoire, et pourtant ça continue.

Version PDF


Maître Zikos sur une scène en tournée,
Montrait sont talent avec rage
Traître Sacem par le gain attirée
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! bonjour, Monsieur le Zikos.
Que vous jouez bien ! que vous me semblez pro !
Sans mentir, si vos ouvrages
Sont protégés par mon bidouillage,
Vous serez riches en taxant les petits et les gros.
À ces mots le Zikos ne se sent pas de joie :
Et en signant d'une large croix,
Il cède tout son art, ignorant tout du droit.
La Sacem s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout artistes
Vit et dépend de ceux qui l’écoutent.
Vous toucherez un pourcentage sans doute.
Le Zikos honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

. Illustrations des Fables de La Fontaine. 1838-. Publié sous license CC-BY-SA