Boudah Talenka

Celui qui n a rien à se reprocher n a rien à cacher

“Celui qui n'a rien à se reprocher n'a rien à cacher” : cette proposition est fausse pour plusieurs raisons :
– Quelqu'un peut prendre mal ce que vous dites/faites, même si vous ne pensez pas à mal.
– Quelqu'un peut vous vouloir du mal, parce que vous dites la vérité.
– Quelqu'un peut vous vouloir du mal, parce que vous exprimez un avis différent.
– Comme l'a très bien dit ploum, “C'est le public qui a tout pouvoir pour décider ce qu'il va décider de vous reprocher”, ou un gouvernement, ou une autorité quelconque.

En revanche, la contraposée est vraie : “Celui qui ni ne laisse aucune trace ne peut rien se voir reprocher”.

Donc, si vous vous exprimez sur des sujets “sensibles”, protégez-vous :

  • Utilisez un système d'exploitation (OS) respectueux : pas Windows ni Mac OS, ni même (à mon grand regret) Ubuntu. Utilisez Debian, Gentoo, ou toute distribution recommandée par le projet GNU.
  • Comme navigateur, n'utilisez ni Internet Explorer, ni Safari, ni Chrome, ni (à mon grand regret) Opera. Utilisez Firefox ou, à la rigueur, Chromium. Si possible, utilisez TORbrowser, ou à défaut TOR.
  • Si possible, utilisez un réseau WiFi public. Si le besoin s'en fait sentir et que l'opportunité se présente, utilisez le réseau d'une entreprise quelconque (par expérience, la majorité des entreprises négligent les mesures les plus élémentaires de sécurité : WiFi en WEP, mots de passe de type “admin”, “password”, nom-de-famille, nom-du-chat, date-de-naissance...). Préparez votre message à l'avance, puis voyagez aussi loin que possible avant de le publier.
  • Si vous devez transférer des fichiers, faites-le de manière sécurisée, soit en utilisant la compression 7zip cryptée avec AES, soit, mieux encore, en utilisant TrueCrypt.
  • Attention à votre langage : à travers les mots que vous employez, vous en dites beaucoup sur vous-même! Si vous êtes seul, utilisez une autre langue que la votre, puis retraduisez-la vers votre langue avec un traducteur logiciel. Si vous êtes plusieurs, rédigez ensemble vos messages, en utilisant par exemple zerobin. De cette manière, il sera beaucoup plus difficile de déterminer votre région, votre sexe, votre age, votre niveau d'éducation, vos convictions politiques/religieuses. Plus votre groupe sera hétéroclite, plus il sera difficile de vous identifier. En corolaire : transmettez des messages aussi courts que possible.
  • Même si vous souhaitez vous exprimez aussi vite que possible, attendez, autant que possible, jusqu'à plusieurs mois ! En effet, on peut vous trouver plus facilement lorsqu'on sait à quel moment vous allez vous exprimez.
  • Ne gardez aucune trace sur votre ordinateur : ne sauvegardez vos informations sensibles que dans une image TrueCrypt, avec un OS sécurisé, éventuellement lui-même placé dans une machine virtuelle chiffrée (debian secure VM par exemple).
  • Prenez garde aux préférences de confidentialité de votre navigateur (si possible utilisez toujours la navigation privée) et de votre système d'exploitation (effacez régulièrement l'espace disque libre).
  • Si votre message n'atteint pas tout de suite les médias de masse, ne cédez pas à la tentation d'envoyer de suite un message au journaux/TV. Préférez les forums de discussions (anonymes).
  • Ne revendiquez JAMAIS votre contribution, n'en parlez jamais, ne faites jamais aucun sous-entendu, y compris auprès de vos amis. Au mieux cela vous et en danger, au pire cela LES met en danger.
  • Soyez, à part votre activité de messager, et au yeux de votre société, un citoyen normal. Attention, j'ai bien dit normal, pas modèle ! Les gens “trop” normaux attirent également l'attention.