Boudah Talenka

Les pérégrinations d’un marcheur minimaliste

La théorie de la relativité resteinte et générale

Ce petit livre a pour but de faire connaître, d’une manière aussi exacte que possible, la Théorie de la relativité à ceux qui s’intéressent à elle au point de vue général, scientifique et philosophique, mais qui ne possèdent pas l’appareil mathématique de la Physique théorique [1]. La lecture suppose à peu près des connaissances de bachelier et — malgré le peu d’étendue du livre — une bonne dose de patience et de force de volonté. L’auteur n’a pas ménagé sa peine pour présenter les idées fondamentales d’une manière aussi claire et simple que possible et, en gros, dans l’ordre et la connexion dans lesquels elles ont réellement pris naissance. Dans l’intérêt de la clarté, il m’a paru inévitable de me répéter souvent, sans me soucier le moins du monde de donner à mon exposé une forme élégante ; j’ai consciencieusement suivi l’avis du théoricien génial Ludwig Boltzmann, de laisser le souci d’élégance aux tailleurs et aux cordonniers. Je ne crois pas avoir caché au lecteur les difficultés inhérentes au sujet. J’ai, par contre, traité à dessein d’une façon sommaire les fondements empiriques et physiques de la théorie, afin que le lecteur qui n’est pas bien familiarisé avec la physique ne se trouve dans une situation semblable à celle du voyageur que les maisons empêchaient de voir la ville.

Puisse ce petit livre être un stimulant pour beaucoup de lecteurs et leur faire passer quelques heures agréables.

... [Lire la suite]

Idéologie sociale de la bagnole (André Gorz)

Qualifié par certains d'ouvrage fondateur d', voici l'intégralité du texte, originellement publié dans la revue Le Sauvage, .

Le vice profond des bagnoles, c’est qu’elles sont comme les châteaux ou les villa sur la Côte : des biens de luxe inventés pour le plaisir exclusif d’une minorité de très riches et que rien, dans leur conception et leur nature, ne destinait au peuple. A la différence de l’aspirateur, de l’appareil de T.S.F. ou de la bicyclette, qui gardent toute leur valeur d’usage quand tout le monde en dispose, la bagnole, comme la villa sur la côte, n’a d’intérêt et d’avantages que dans la mesure où la masse n’en dispose pas. C’est que, par sa conception comme par sa destination originelle, la bagnole est un bien de luxe. Et le luxe, par essence, cela ne se démocratise pas : si tout le monde accède au luxe, plus personne n’en tire d’avantages ; au contraire : tout le monde roule, frustre et dépossède les autres et est roulé, frustré et dépossédé par eux.

... [Lire la suite]

Recherche d’emploi à Londres

Une amie, qui me connait bien, m'a dit de donner moi-même des nouvelles plutôt que de devoir répéter la même chose à tout le monde.

Voilà j'ai décroché un entretien pour un job de développeur Web à Londres, donc je me lance ! J'ai regardé un peu le coût de la vie : il va falloir que je trouve rapidement du boulot ! J'ai aussi regardé les formalités à remplir si je m'installe au Royaume-Uni. Ce n'est pas bien méchant mais c'est aussi un serpent qui se mord la queue : pour ouvrir un compte il faut avoir un appartement, pour payer l'appart' il faut un boulot, pour avoir du boulot il faut un numéro de sécu, pour avoir un numéro de sécu il faut avoir un appart'. Ah oui et pour avoir une carte de crédit il faut attendre 6 mois et qu'un anglais atteste que je suis quelqu'un de responsable ! Je ne sais pas si c'est pareil en France, mais ça chie dans la colle. Bon j'y vais ! En tant que touriste d'abord, en croisant les doigts pour trouver un boulot dans les deux prochaines semaines. Sinon il va falloir que j'entame mes économies.

Jour 1

Accident sur la voie dès Hennebont, une jeune femme tuée. Plus de 2h de retard au final (soit 11h de trajet), mais petite consolation : la SNCF nous paye un vrai petit déj' et j'ai une discussion bien sympathique avec une dame et 2 jeunes (à propos de la place de l'anglais, de la mondialisation, des différences entre l'éducation française et anglo-saxonne, mais aussi des différents OS et CMS ^^ avec un jeune finistérien qui étudie à la fois le chinois et l'informatique à Quimper !).

Enfin à bord de l'eurostar, je passe sous la manche tandis qu'un gros orage fait rage, ça m'a donné comme l'impression que le courant avait coupé, fun). J'arrive à Londres et il fait déjà nuit (à 16h !), je suis un peu déçu, je pensais visiter un peu avant de rejoindre l'hotel, que je mets beauuuuucoup de temps à trouver ^^. Mais sinon la ville est belle de nuit, toute éclairée, la Tamise est magnifique quoique venteuse. J'arrive épuisé, après 2h de marche, à l'auberge de jeunesse.

... [Lire la suite]

Comment je code

À force de travailler sur différents projets Web, que ce soit en JavaScript, en PHP ou autre, j'ai perdu pas mal de temps parce que je n'avais pas de méthode, parce que je voulais aller le plus vite possible, mais forcément après j'étais bloqué. Peu à peu, j'ai donc développé une méthode qui au final me permet d'aller encore plus vite parce que je réutilise toujours mieux ce que j'ai fait précédemment. Je n'exclue pas de la préciser encore et la faire évoluer, mais dans ce cas je prendrai le temps de faire également évoluer mes anciens projets personnels. (c'est ma méthode personnelle, je ne prétends pas qu'elle est originale ou meilleure que les autres)

Autres articles